Menu
visite virtuelle

Restaurations exceptionnelles

De nombreux musées ont consenti des prêts exceptionnels pour l’exposition. Et tenaient à ce que les œuvres ainsi prêtées soient visibles à Gand sous leur plus beau jour. Voilà pourquoi certains musées ont profité de l’occasion pour effectuer des traitements de conservation et/ou de restauration.

Résultat : au MSK, le public avait la primeur de découvrir, outre les volets extérieurs restaurés de « L’Adoration de l’Agneau mystique », plusieurs autres chefs-d’œuvre rétablis dans tout leur éclat d’origine, comme seuls les contemporains de Van Eyck ont pu les admirer jusqu’à présent.

Portrait de Baudouin de Lannoy

L’exemple le plus saisissant était incontestablement la restauration du « Portrait de Baudouin de Lannoy » de Jan van Eyck, prêté par la célèbre Gemäldegalerie de Berlin. Ce chef-d’œuvre a été restauré à Berlin. Le résultat stupéfiant de ce travail de restauration était visible pour la première fois à l’exposition.

Livre d’heures de Turin-Milan

Le prestigieux « Livre d’heures de Turin-Milan », dont quelques folios ornés de miniatures sont attribués à Jan van Eyck, a subi également un traitement de conservation, lequel consistait en une restauration et une consolidation de la reliure du livre.

Portrait d’un homme

Une fois la décision prise de prêter à titre exceptionnel le « Portrait d’un homme (Léal souvenir ou Tymotheos) » au MSK, la National Gallery a également choisi de faire restaurer l’œuvre. Le tableau, ainsi débarrassé de son vernis jauni, brille à nouveau comme à l’époque de Jan van Eyck.