Menu
visite virtuelle

Chefs-d’œuvre de Van Eyck

Seule une vingtaine d’œuvres du maître flamand Jan van Eyck sont conservées dans le monde. En 2020, au moins la moitié d’entre elles ont fait le voyage jusqu’au MSK.

Chefs-d’œuvre de Jan van Eyck

Les huit volets extérieurs restaurés de « L’Adoration de l’Agneau mystique », plus les volets intérieurs représentant Adam et Ève, étaient au cœur de l’exposition. C’est en 1902 que des parties du retable ont été exposées pour la dernière fois en dehors de la cathédrale Saint-Bavon. Après 2020, les panneaux ne quitteront plus jamais la cathédrale. L’exposition était donc l’unique et dernière occasion de les admirer dans un contexte plus large et de tout près. Les autres parties de l’Agneau mystique restaient visibles en 2020 à l’intérieur de la cathédrale Saint-Bavon.

Dix autres peintures sur panneau de Van Eyck ainsi qu’un « livre d’heures » illustré par le maître étaient exposés à Gand à partir du 1er février 2020 : jamais autant d’œuvres n’ont été réunies en un même lieu. Elles font partie de collections situées en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Roumanie et aux États-Unis.

Chefs-d’œuvre de l’atelier de Van Eyck

En plus de cette série d’œuvres du maître lui-même, l’exposition présentait également neuf œuvres provenant de son studio. Certains ont été réalisés avec une étroite collaboration par Van Eyck, tandis que d’autres ont été réalisés par le studio pendant ou peu de temps après sa mort. La liste comprenait le dernier Van Eyck qui est toujours conservé dans une collection privée, et les 12 apôtres de l’Albertina à Vienne. C’était la première fois que cette dernière série est montrée dans son intégralité en dehors de l’Autriche.

L’exposition présentera les œuvres suivantes de Jan van Eyck et son atelier:

  • Jan van Eyck et atelier, Vierge à la fontaine, vers 1440 (Collection privée)
  • Jan van Eyck et atelier, La Crucifixion, vers 1430 (Gemäldegalerie der Staatliche Museen zu Berlin – Preussischer Kulturbesitz, Berlin)
  • Jan van Eyck et atelier, La Crucifixion, vers 1445 (Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam)
  • Jan van Eyck (atelier), Les Trois Marie au tombeau, vers 1440 (Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam)
  • Jan van Eyck (atelier), Saint Jérôme, vers 1442 (Detroit Institute of Art)
  • Jan van Eyck (atelier), La Crucifixion, vers 1445 (Galleria Giorgio Franchetti alla Ca’ d’Oro, Venise)
  • Jan van Eyck (atelier), Les Douze Apôtres, vers 1445 (Grafische Sammlung Albertina, Vienne)
  • Jan van Eyck (atelier), Vierge à l’enfant et saint Jean-Baptiste, vers 1440 (Musée du Louvre, Paris)
  • Jan van Eyck (atelier), Portrait d’un homme coiffé d’un chaperon, XVe siècle (Musée du Louvre, Département des Arts Graphiques, Paris)